AppleGuidesXServe

Apple Xserve intemporels

Des serveurs courtisés

Durant les années 2002 à 2011, APPLE fabriqua des serveurs et des stations de travail des plus performantes. En tant que collectionneur, c'est donc à la série des XServe que je vais m'intéresser dans cet article... pour un retour éblouissant !

Relations entre Apple et l'entreprise

En 1976, Apple fabriquait le premier ordinateur individuel : l'Apple I. C'était la naissance d'une entreprise qui deviendrait un acteur majeur dans l'industrie informatique, avec une histoire jalonnée de succès et d'échecs. Du point de vue de la stratégie commerciale, Apple a toujours préféré le marché du grand-public. Vous n'en croyait pas un mot ? En 2016, les 2/3 de son activité était encore occupé par la vente de l'iPhone, marché rentable et pourtant sur le déclin cette année. Pourtant, il fût un temps où Apple s'intéressa à l'informatique d'entreprise. Apple a toujours su offrir à ses clients des produits de grande qualité et ce fût le cas pour sa gamme professionnelle. Durant les années 2002 à 2011, Apple fabriqua des serveurs et des stations de travail des plus performantes et encore utilisées de nos jours. En tant que collectionneur, c'est donc à la série des XServe que je vais m'intéresser dans cet article.

XServe Apple

La gamme de serveur professionnel XServe est arrêtée depuis le 31 janvier 2011. A l'époque, cette décision brutale fût très mal acceptée par la communauté professionnelle car incomprise. Les industries de la recherche, de l'audio visuel et des médias avaient fortement misées sur le tandem XServe / XRaid - solution qui n'était pas bon marché d'ailleurs - mais qui était une excellente offre d'intégration du Mac dans l'entreprise. Alors, pourquoi arrêter une gamme d'ordinateur plébiscité par les clients alors qu'Apple ne proposait aucune vraie solution de remplacement car soyons honnête, le Mac mini ne remplacerait jamais le serveur 1U XServe ? La réponse est simple. Le marché des serveurs s'éssoufle avec l'arrivée des offres Cloud (Amazon et Google) et la fabrication de serveurs n'était plus assez rentable pour Apple.

L'ancienne gamme professionnelle

Quelle aubaine pour les aficionados d'Apple dont je suis ! Aujourd'hui, les XServe restent de magnifiques machines et les versions Intel permettent encore de faire tourner les derniers systèmes d'exploitation Apple (Maverick, Yosemite ou El Capitan). Ces machines sont évolutives et très performantes surtout la version 3.1 avec ses Xeon 5500 et ses 12 coeurs. En tant que collectionneur, je vais m'intéresser aux XServe 1.1 et 2.1 sachant que ces deux modèles sont très abordables d'occasion et qu'ils sont en capacité de faire tourner le dernier El Capitan Server 5. En revanche, notez que ces machines ont aussi des défauts. Elles consomment quelques watts car on parle bien de serveurs d'entreprise avec des alimentations puissantes et redondantes ; la fiabilité et la solidité a ses travers qui n'ont plus cours de nos jours - car l'écologie est aux aguets.

Je précise aussi que dans cet article, je n'aborderais pas la gamme XServe PowerPC G4 et G5 - ordinateurs vintage - qui restent de très belles machines mais qui ne peuvent pas aller au delà de Mac OS X Leopard Server 10.5 ; ceci n'enlève rien à la qualité de ces serveurs mais seules les versions Intel nous intéressent pour cet article.

XServe Apple et XRaid

Rapide présentation des XServe

  • XServe 1.1 (Model 1196 / EMC: 2107) : Produit en août 2006, architecture Intel 64bits (EFI 32 bits), Xeon 5100 à 2.66Ghz ou 3Ghz (4 coeurs), 32go maximum de DDR2 667mhz, 3 disques SATA, 1 lecteur Combo 24x
  • XServe 2.1 (Model 1246 / EMC: 2186) : Produit en janvier 2008, architecture Intel 64bits (EFI 64 bits), Xeon 5400 à 2.8Ghz ou 3Ghz (8 coeurs), 32go maximum de DDR2 800mhz, 3 disques SATA, 1 lecteur Combo 24x
  • XServe 3.1 (Model 1279 / EMC: 2279) : Produit en avril 2009, architecture Intel 64bits (EFI 64 bits), Xeon 5500 à 2.26ghz, 2.66ghz ou 2.93ghz (6 ou 12 coeurs), 48go ou 96go maximum de DDR3 1066mhz, 3 disques SATA, 1 lecteur SuperDrive 24x

Contraintes techniques lors des installations Mac OS X sur les XServe

L'idée est bien de redonner vie à ces anciennes machines. Avant de commencer, précisons que les versions Intel 1.1 et 2.1 ne peuvent plus évoluer au delà de Mac OS X Lion 10.7.5 à cause de l'obsolescence des cartes graphiques et autres incompatibilités entre le Kernel 64 bits et le Firmware 32 bits des cartes mères.

Alors comment les XServe 1.1 et 2.1 - normalement bridés à Mac OS X Lion 10.7.5 - peuvent-ils outrepasser cette contrainte matériel pour devenir de vrais Macs modernes en 2017 ?

Pour la version XServe 1.1, c'est un peu compliqué car les bootloaders natifs - ou chargeurs d'amorçage - des derniers systèmes d'exploitation Mac OS X (Maverick, Yosemite et El Capitan) sont des EFI 64 bits (EFI pour Extensible Firmware Interface) totalement incompatibles avec le Firmware 32 bits de la carte mère. Il faudra donc remplacer l'EFI d'origine 64 bits par un EFI 32 bits qui se chargera d'intercepter les appels 64 bits du noyau Mac OS X pour les rendre compatibles avec le Firmware 32 bits. Nous utiliserons le Fork Open-Source "Macosxbooloader 3.1 by Pike R.Alpha" pour contourner cette contrainte technique majeure. C'est une procédure simple qui permettra de générer un système d'exploitation parfaitement fonctionnel, fiable et adapté au modèle concerné.

Pour la version 2.1, c'est plus simple, il dispose déjà d'un Firmware natif 64 bits ; le Kernel des derniers Mac OS sera donc compatible avec l'EFI 64 bits qui sera lui même compatible avec le Firmware de la carte mère. Il suffira simplement de suivre la même procédure pour adapter le système d'exploitation.

Pour la version 3.1, rien à faire... tout est y est, même la carte graphique ! En effet, notez que dans tous les cas, il faudra une nouvelle carte graphique simple et récente, estampillée Apple - par exemple la NVidia GT120 - pour assurer le bon fonctionnement du serveur.  La carte d'origine ATI X1300 des versions 1.1 et 2.1 est obsolète et n'est plus supportée par les nouveaux systèmes d'exploitation Apple. Il faudra donc faire un petit achat ; comptez 40€ pour ce type de carte que l'on trouve facilement sur le marché de l'occasion.

Apple GT120 NVidia

Pour faire quoi ?

Pourquoi redonner vie à ce type de serveur ? Est-ce que cela en vaut la peine ? Quels avantages ? Quels inconvénients ?

D'une part, voyons cela comme un projet de Geek ou de collectionneur avec pour seule volonté de posséder du vrai matériel professionnel, fiable et performant au coût de l'occasion. D'autre part, pouvoir intégrer à la maison - ou pourquoi pas en entreprise - une installation pleinement fonctionnelle dans l'éco-système APPLE avec toute la simplicité d'administration et tous ses avantages.

Concrètement, vous avez donc l'opportunité d'avoir un vrai serveur d'entreprise avec tous les services qu'il propose : DNS, DHCP, partage de fichiers, messagerie, gestion de profil et que sais-je encore. Ensuite, il peut être connecté à une baie de disque (fibre) pour gérer du stockage SAN ou encore être transformé en VMWare Server. Tout est possible... après tout Mac OS X est un UNIX BSD. Nous verrons dans d'autres articles l'utilisation de Server 5 et de tout son potentiel.

Des inconvénients ? Oui biensûr, les XServe n'ont pas leur place dans une chambre ou un bureau ; ils sont bruyants et je vous rappelle encore une fois, qu'ils consomment quelques watts ! Ces machines sont de toutes façons prévues pour être rackées en salle blanche alors elles doivent être intégrées que si leur utilité prime sur les contraintes énoncées. Je laisse le soin à chacun d'en juger à la fin de ce projet.

Renaissance

Alors, je vous propose de redonner un second souffle à ces anciens serveurs avec la procédure suivante ; c'est très simple, il suffit de suivre à la lettre, le mode opératoire.

Les prérequis sont les suivants :

  • Au préalable, vous devez disposer d'une carte NVidia GT120 estampillée APPLE
  • Prévoir un minimum de 4go de RAM pour le XServe (faire l'upgrade avant la procédure)
  • Disposer d'un disque interne SATA de 80go minimum pour l'installation (ou retirer le disque boot du XServe)
  • Disposer d'un Mac Intel avec El Capitan déjà installé
  • Avoir déjà réalisé une installation de Mac OS X pour une meilleure expérience
  • Télécharger le boot.efi "Macosxbooloader 3.1 by Pike R.Alpha" pour la version 1.1

Etape 1
Il vous faudra préparer un disque dur SATA sur votre Mac préalablement installé avec El Capitan ; l'installation devra se faire sur un boitier externe USB pour pouvoir réintégrer le disque cible dans le caddie principal du XServe.

Etape 2
Téléchargez la dernière version de El Capitan dans votre dossier Applications et bien démonter les disques annexes qui pourraient avoir d'autres versions Mac OS X (copies pouvant gêner l'installation).

Etape 3
Installez El Capitan en Fresh Install sur le disque SATA cible à partir de l'installateur du dossier Applications. Re-formattez éventuellement le disque cible avant l'installation proprement dite (via l'utilitaire disque).

Etape 4
La finalisation de l'installation permet d'amorcer le disque SATA cible et d'enregistrer les paramètres par défaut comme il se doit. Ensuite, contrôlez si tout est fonctionnel. Veillez à sélectionner le disque cible dans les préférences système, option "Disque de démarrage". Notez qu'en maintenant la touche "option" (alt) au démarrage du Mac, vous pouvez sélectionner les disques USB à booter...

Etape 5
Rebootez le Mac avec le nouveau disque SATA en démarrant avec CMD+R (mode recovery) pour désactiver le mode SIP (System Integrity Protection). Lancez l'utilitaire "Terminal" (via le dossier Utilitaires de Applications) et tapez la commande suivante :

# csrutil disable

Etape 6
Rebooter à nouveau le Mac puis ouvrir une nouvelle fenêtre "Terminal" et se positionner dans le répertoire suivant :

# cd /System/Library/CoreServices/

Editez le fichier PlatformSupport.plist avec "vi" et ajoutez les lignes suivantes puis enregistrez le fichier.

MAC OS platformSupport.plist

Pour un Xserve 1.1
Ajoutez la ligne : Xserve board ID, 'Mac-F4208AC8’ et la ligne : system name 'Xserve1,1'

Pour un Xserve 2.1
Ajoutez la ligne : Xserve board ID, 'Mac-F42289C8’ et la ligne : system name 'Xserve2,1'

Vous pouvez ajouter les 4 lignes dans le fichier PlatformSupport.plist, cela ne pose aucun problème.

MAC OS platformSupport.plist

MAC OS platformSupport.plist

Pour un Xserve 1.1, il faut compléter l'installation avec un nouvel EFI (Macosxboolader v3.1 by Pike R.Alpha) pour El Capitan. Voici le mode opératoire :

1) Téléchargez le Fork boot.efi Macosxbooloader 3.1 by Pike R.Alpha à l'adresse Internet suivante : http://piker-alpha.github.io/macosxbootloader  ou téléchargez le fichier directement ici  

Choisissez la version "grey" de préférence... Une fois le fichier téléchargé, passons au remplacement de l'ancien fichier boot.efi. Il faut en premier temps déverrouiller le fichier boot.efi pour le remplacer.

2) Ouvrir dans le Finder le dossier /System/Library/CoreService pour atteindre boot.efi ; laissez la fenêtre ouverte. Ouvrir une fenêtre "Terminal" puis saisir la commande suivante :

$ sudo chflags nouchg

Nota : avec un espace à la fin de la ligne...

Puis faire un "Drag & Drop" du fichier boot.efi que vous voyez dans la fenêtre du Finder ; vous devez obtenir la commande suivante :

$ sudo chflags nouchg /System/Library/CoreService/boot.efi

Validez avec votre mot de passe admin.

3) Puis remplacez l'actuel boot.efi par le nouveau boot.efi précédemment téléchargé en faisant un "Drag & Drop" du fichier ; validez et confirmer par votre mot de passe.

MAC OS boot.efi

4) Autorisez la visualisation de tous les fichiers dans le Finder :

$ sudo defaults write com.apple.finder AppleShowAllFile YES
$ sudo killall Finder

5) Une fois le Finder rechargé, naviguez vers le dossier /usr/standalone/i386 pour remplacer une seconde fois, le fichier boot.efi actuel par le nouveau en faisant un "Drag & Drop".

6) Verrouillez la visualisation de tous les fichiers dans le Finder :

$ sudo defaults write com.apple.finder AppleShowAllFile NO
$ sudo killall Finder

Etape 7
Eteindre le serveur XServe. Enlever la carte graphique mezzanine ATI X1300 et ajouter la nouvelle carte GT120 dans le slot PCI-Ex.

XServe ATI X1300

XServe et GT120

Etape 8
Placez le nouveau disque SATA dans le slot 1 du XServe (et retirer les 2 autres caddies SATA par précaution).

Etape 9
Bootez le XServe en démarrant avec CMD+R (mode recovery) ; soyez patient, le boot peut être un peu plus long que d'habitude. Une fois effectué, ouvrir une fenêtre "Terminal", puis remettre le SIP comme suit :

# csrutil enable

Etape 10
Rebooter à nouveau le serveur et contrôlez son fonctionnement. C'est fini ! Tout doit être fonctionnel.

Un système XServe 1.1 parfaitement fonctionnel !

Installer El Capitan sur XServe 1.1

Nous verrons dans de prochains articles, l'installation de Server 5 et la connexion à la baie de disques XRaid Apple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *